Koezio Sénart

13 nov

Je vous en parlais plus que brièvement hier dans le post du soir, mais Koezio est le nouveau « place to be » de vos week-ends. J’avais eu l’occasion d’y mettre les pieds lors d’un week-end à Lille quand ma pote Lu y faisait ses études. Je me rappelle de très bon moment dans les boules et les tunnels sombres, mais aussi d’avoir geint et fais demi-tour une fois arrivée à 10 mètres de haut… Cette fois-ci je me suis dis que ça serait ma revanche « coûte que coûte, quoi qu’il en coûte » comme le dit la chanson.

Haha j’en dis trop ou pas assez. Vous vous demandez bien de quoi je parle…

Et bien je vous parle de Koezio, ce nouveau jeu d’aventure où on incarne un agent spécial qui doit effectuer, en groupe, différentes missions. J’y suis retournée à l’occasion de l’anniversaire de ma pote Milie avec qui je prépare le GR20. Nous étions assez pour former 3 groupes de 5 et 4 personnes. Je me suis retrouvée dans celui de 4 avec 2 nanas terribles et D’jo. Une équipe de choc sans qui je n’aurai sans doute pas terminé le parcours dont le nom n’était autre que les « Dangerous ». Trop long d’expliquer pourquoi ce nom, mais nous, ça nous a bien fait rire. Nous étions face aux « Princesses » et aux « Bidesques » (le meneur s’appelant Bidoo). Il existe en tout 5 mondes qu’on devra explorer un à un tout en se badgeant à divers endroits pour valider notre temps, notre capacité à rester en équipe… Pour ça on nous donne des bracelets noirs absolument inesthétique (ce qui doit limiter considérablement les vols).

Koezio Sénart dans Sports Divers logo-koezio 3d_visuel-300x171 dans Sports Divers

Avant de pénétrer au cœur même de la bête, une super tenue et des chaussures qu’on pourrait classer d’orthopédiques nous sont prêtées. La fashion police nous mettrait un blâme sans hésiter. Des sur-chaussettes sont mises à dispo, et évidemment la seule qui les mets en sur-chaussures c’est bibi…Je commence à faire des glissades dans le vestiaire, clamant haut et fort que c’est franchement c** de mettre ça parce que ça glisse de trop… J’ai fais des heureux.

Bref, on commence par un labyrinthe géant où on doit trouver des symboles qui nous sont attitrés pour reconstituer un mot. Avec les miroirs c’est plutôt compliqué de s’y retrouver. On se perd les uns les autres, on ne sait plus où aller, on se fonce dedans. Autant vous dire que c’est l’anarchie là dedans. Une fois les symboles trouvés et les lettres mémorisées, on se dépêche de valider cette première mission. Pas de problème on est de supers agents.

dhoundt-bajart_koezio_20130515-0130-2-images_1216-300x264 inquest-devient-koezio-villeneuve-d-ascq-1370440004-300x200

Mission suivante. On se retrouve face à plusieurs « ateliers » composés de toboggans, filets, piscine à balles…Faut grimper, glisser, pousser, se hisser un peu partout pour badger. Le temps nous est compté, faut pas traîner. J’adore. On se marre bien mais pas le temps de se bécoter, pas le temps de faire de batailles de balles, pas le temps tous les faire… Dommage.

La troisième mission consiste à répondre à plusieurs questions, à réfléchir en équipe… Le tout sur un écran géant. C’est speed, mais on s’en sort comme on peut. On se dépêche et là il nous faut nous faufiler entre des lasers verts sans les toucher. Sinon on se désagrège. C’est quand même dommage.

Mission finale : l’accro-branche. Enfin, quand je dis accro-branche entendez d’intérieur. Donc moins haut, moins impressionnant qu’un vrai de vrai en extérieur dans les arbres. Il n’empêche que pour moi c’est déjà énorme, sachant que la fois d’avant j’étais redescendu sans hésiter plus que ça, les larmes aux yeux. Je mettais ça sur le compte de la peur du vide, mais je me suis rendu compte que j’avais peur tout court. Je préviens le crew que je suis flippée et que si je parviens à franchir une étape ça sera pour moi une grande prouesse. Je ne sais pas si vous avez déjà eu l’occasion de faire un accro-branche, mais le principe est de traverser le vide d’un point A à un point B sur des éléments telles que des planches, des rondins, des skates board, des filets, des anneaux. L’horreur !! Je finis par me lancer, sachant que j’étais la dernière de l’équipe à passer. Pas facile, mais le challenge est là. Je sue comme jamais et me répète tout le long « ok, ok, ok, ooooook ». Ça ne sert à rien mais ça fonctionne. J’ai les jambes qui tremblent, le cœur qui va s’arrêter, le souffle court mais « ok, ok, ok, ooooook ». Le crew me félicite, je les félicité… Tout va bien alors on continue. Un, puis un puis encore un et on arrive au bout du parcours. Une des supers nanas, Anouchka, passe devant. Elle se balade comme sur un petit chemin qui sentirait la noisette. Nana est un peu flippée aussi mais va de l’avant. Je suis et D’jo ferme la marche. Heureusement. Sans lui j’aurai flanché avant la fin. Comment vous dire : m’agripper à une mini corde pour sauter sur un bidon qui se trouve à 3 mètres de moi, c’est juste le stress total… Au final, on réfléchit pour prendre le chemin le plus long et prolonger le parcours au maximum. Il faut zigzaguer, parce que si on prend le parcours tout droit, on termine trop rapidement le monde. En tout cas, c’était au final un pur bonheur. Et maintenant j’ai bien envie de retourner faire un accro-branche en extérieur.

Les autres crew étaient déjà parti quand nous sommes revenus dans le monde réel. Près de 3 heures après avoir récupéré le bracelet noir. Du coup à nous médaille, bonbons et cadeaux…Aucunement fournis par l’établissement, mais offert par Milie au grand cœur. Autant vous dire que le soir j’étais rincée et me suis endormi au milieu des convives, sur le canapé.

C’est en enlevant les chaussures orthopédiques que j’ai compris pourquoi les sur-chaussettes étaient plus qu’utile…chaleur, stress, confinement…ça vous tuerait un mort !

See U !!

3 Réponses à “Koezio Sénart”

  1. Tami Sandoval 31 mars 2017 à 21:46 #

    Hi my name is Tami Sandoval and I just wanted to drop you a quick message here instead of calling you. I came to your Koezio Sénart | Sportive en herbe page and noticed you could have a lot more visitors. I have found that the key to running a popular website is making sure the visitors you are getting are interested in your subject matter. There is a company that you can get keyword targeted visitors from and they let you try the service for free for 7 days. I managed to get over 300 targeted visitors to day to my website. https://brevis.tk/S

  2. Kandi 24 juillet 2017 à 11:35 #

    hey there and thank you for your information – I’ve certainly picked up something new from right
    here. I did however expertise a few technical points using
    this website, since I experienced to reload the website many times previous to I could get it
    to load properly. I had been wondering if your web hosting
    is OK? Not that I’m complaining, but slow loading instances times will sometimes affect your placement
    in google and can damage your quality score if ads and marketing with Adwords.
    Anyway I’m adding this RSS to my email and can look out for much
    more of your respective interesting content. Ensure that
    you update this again very soon..

    Also visit my web page … sbobet

  3. Elke 2 septembre 2017 à 17:09 #

    Write more, thats all I have to say. Literally, it seems as though you relied on the video
    to Can better posture make you taller? your point.

    You obviously know what youre talking about, why throw away
    your intelligence on just posting videos to your site
    when you could be giving us something informative to read?

Laisser une réponse

Les Paris de John Anthony |
Tout sur le dauphin à Sévérac |
Tournoi Entreprise - Phelma... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sport,santé et bien-être
| Saint Affrique Natation
| AA-Sport