Ici se termine le GR20

21 oct

Je reprends mon épopée Corse là où je l’ai laissé la dernière fois. Nous avons conclu le nord un samedi, la veille de mes 31 ans.

  • Bergerie de Tola – Vizzanova : 7h20 de marche

    Nous sommes partis de la bergerie de Tola puisque c’est là que nous avions élu domicile pour la soirée. Nous voulions partir tôt le matin pour cueillir au réveil un couple de belge fort sympathique qui avaient bouclé l’étape la veille. Onda – Vizzanova était leur dernière étape avant une belle semaine en bord de mer, et nous voulions leur dire au revoir.

    Comme prévu, nous avons attaqué la journée par de la côte après avoir avalé dans le noir une barre protéinée avec un verre d’eau. Je rêvais de mieux, mais parfois ça n’est pas possible. Nous sommes arrivés tout juste avant le départ des amoureux qui avaient déjà chargés leur sac et partaient de bon pas. C’était très agréable de voir le site se vider et voir les randonneurs prendre le départ. Mon homme et moi avons pris le temps de petit déjeuner avec un chocolat chaud et notre habituelle tablette de chocolat dans du pain frais cette fois-ci. De cette manière nous avons pu assister à la préparation des mules de ravitaillement en route pour Porto Vecchio. L’occasion aussi de papoter avec quelques gars qui bossaient dans le refuge et qui ont pris le temps de nous expliquer comment se déroulait une journée type, leur vie de Corse dans les montagnes. Passionnant de sortir la tête de la rando et de rencontrer le côté organisationnel et humain (surtout) du GR20.

    Vizzavona est la ville intermédiaire qui coupe le nord et le sud. La petite ville me fait pensé aux villes désertes du far west comme on peut en voire dans les films de John Wayne. IL y a une petite gare qui permet aux nouveaux randonneurs de rejoindre le GR20 et aux autres de le quitter.

    Arrivés à Vizzavona, nous avons opté pour l’hôtel, son confort et sa douche chaude. Nous en avons profité pour faire une grande lessive à la main, nous prélasser, nous retrouver et nous doucher longuement. La visite de la ville se fait rapidement et nous avons prit domicile dans un des restaurants pour trinquer à mon anniversaire avec un peu d’avance. Nous avons vite été rejoint par un petit groupe avec qui nous avions sympathisé plus tôt et l’apéro s’est prolongé en repas puis en soirée. Quand je dis soirée, entendez qu’à 10h et quelques, nous avons tous rejoint nos pénates. Nous avons fait nocturne par rapport à d’habitude.

    Conseil : Pour ceux et celles qui souhaitent commencer ou stopper le GR, sachez que des trains desservent la ville de Vizzanova.

  • Vizzanova – E Capanelle : 4h50 de marche

    Nous avons décollé relativement tard de l’hôtel ce matin là. C’était mon anniversaire et nous avons trouvé agréable de flâner au lit, de manger un bon petit déj’, de profiter encore une fois d’une bonne douche chaude. Partis vers 9h30, nous n’avons pas souhaité doubler cette courte étape. Il n’empêche que nous avons rencontré un autre couple très charmant, tous les deux blonds, très courageux car toujours parti de bons pieds et doublant pas mal d’étapes. Beaucoup ont profité de l’hôtel pour se retaper, et peu ont donc doublé cette étape de récup’. Pour ma part, mes genoux m’ont fait ressentir leur fatigue et j’ai passé une nuit assez mouvementée.

    Conseil : Les bâtons de marche sont plus qu’utile. Moi qui hésitais à en prendre, je vous assure que c’est l’investissement à faire. Ne partez pas sans vos bâtons. Ils permettent de vous aider dans les monter sans avoir à vous pencher en avant et vous casser le dos. Dans les descentes ils m’ont permis de soulager mes genoux qui hurlaient de fatigue.

  • E Cappanelle – Prati : 6h13 de marche

    Je n’ai par la suite plus rien écrit et c’est bien dommage. Les étapes qui ont suivis, celles du sud sont en fouillis dans ma mémoire et je ne saurai vous les raconter comme il se doit. J’ai des souvenirs à foison mais ne saurai les remettre dans l’ordre. Ils sont présents dans ma tête, et dégagent encore beaucoup d’émotions mais je ne saurai les mettre à plat par écrit. Sachez que nous avons encore profité de la Corse quelques jours et que chacune des étapes a été un vrai plaisir. Nous avons doublé la 12 et la 13, de Prati à Matalza en passant par Usciolu. Nous avons rencontré d’autres personnes avec qui il a été agréable de papoter et d’échanger sur l’aventure Corse.

    La dernière étape a été un vrai plaisir, un moment étrange où tu sais que tu as accompli quelques chose de personnel, d’important pour toi et que tout se termine (d’une certaine manière). En arrivant à Conca nous avons rencontré quelques passant qui, souriant, nous tendaient le pouce en l’air, ou nous souriaient à pleine dent. Notre visage, nos sacs, nos pieds qui traînent sur le bitume sont autant de signes qui prouvent que nous revenons de 2 semaines de marche, que nous avons conclu le GR20. Et de repenser aux regards de sympathie que nous ont envoyés ces gens me fait monter les larmes aux yeux. Sensibilité quand tu me tiens !!

    Avant de vous quitter, j’ai encore quelques petits conseils pratiques à partager avec vous.

    Conseils :

    - Pour 10€ vous pouvez louer une tente, en plus des 7€/pers. de bivouac. Se sont des frais en plus oui, mais si ça peut vous alléger de 2,5 kilos n’hésitez pas.

    - Les repas sont servis relativement tôt dans les gîtes : 18h pour le premier service et 19h pour le second. Prévoyez de réserver dès votre arrivée. Il est parfois possible de réserver jusque 17h mais ne craignez rien la boutique est encore ouverte jusque 20h au moins pour acheter du ravitaillement si besoin.

    Je reviendrai vers vous pour ce qui est du matériel à emporter. Evidemment il ne s’agira que de ma propre expérience, donc tout le monde pourra rajouter ou retirer ce que bon lui semble.

    IMG_7083

    IMG_7084

    Vue dégagée bien appréciable après une côte sans fin.

    IMG_7087

    La crasouille accumulée tant sur mes affaires que sur mes jambes. Vivement la douche ! même gelée…

    IMG_7171

    Obligés de laisser la trace de notre passage, nous avons fait notre propre cairn…

    OLYMPUS DIGITAL CAMERA

    Petit aperçu du cirque de la solitude… Je vous rassure il y a d’autres descentes de ce genre sur le GR20.

    OLYMPUS DIGITAL CAMERA

    OLYMPUS DIGITAL CAMERA

    OLYMPUS DIGITAL CAMERA

    IMG_7193

    See U !!

    Pas encore de commentaire

    Laisser une réponse

    Les Paris de John Anthony |
    Tout sur le dauphin à Sévérac |
    Tournoi Entreprise - Phelma... |
    Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sport,santé et bien-être
    | Saint Affrique Natation
    | AA-Sport