La chrono-nutrition #2

26 jan

Bientôt un mois déjà que je suis chrono-nutrivore. Je tiens le coup, je respecte au mieux cette nouvelle façon de m’alimenter. Le plus difficile étant lors de repas en extérieur, chez des amis ou la famille. Sans compter qu’ils sont souvent organisés en soirée, là où je suis sensée manger léger : protéines et légumes. Il est parfois simple « d’esquiver » un aliment comme le pain ou le dessert : « je n’ai plus faim, mais je te prendrai une part pour mon goûter de demain ». J’ai piqué cette astuce à une amie, qui elle n’avait, pour le coup, plus faim. Ce qui était aussi mon cas, d’ailleurs, mais la part de galette serait passée sans soucis. Je vous rappelle qu’il ne s’agit aucunement de s’affamer !

Là où les choses se compliquent, c’est quand le repas proposé se compose de : soupe, pâtes, poisson, fromage, fruits. Dilemme… la soupe n’est pas recommandé car apporte un stockage important d’eau et de sel. Les féculents sont proscrits le soir et le fromage du matin me suffit largement. Pas le choix : soupe, pour ma dose de légume, tant pis la cellulite se logera là où bon lui semblera, pâtes et poisson, avec un fruit.

Je propose donc de voir au moins pire dans ce genre de situation. Les quantités restent raisonnable évidemment. Il n’est pas question du « foutu pour foutu ».

    Bilan mitigé

Après un mois, le bilan est plus ou moins positif de mon côté. Le sucré ne me manque toujours pas. Les légumes et les fruits par contre, me manquent beaucoup et mon transit intestinal me le fait ressentir. Du coup je me sens lourde, et mon ventre prend plus de place qu’à l’accoutumé dans mes pantalons. C’est de ma faute, je dois penser à inclure des légumes le midi et des fruits au goûter pour réguler tout ça.

Je travaille beaucoup sur le ré-équilibrage de la protéine. Je me suis rendu compte que je n’en mangeais que très peu, soit l’équivalent de deux jours de protéines en l’espace d’une semaine. Pas bien !!

Le fait d’inclure plus de légumes et protéines dans mes repas, m’oblige à aller faire de petites courses bien plus régulièrement qu’à mon habitude. Le frais ne se conserve pas longtemps et j’évite le surgelé qui, pour moi, est immonde pour mes papilles. C’est contraignant, mais quand il faut…il faut !

En ce qui concerne poids et mensurations, je n’ai pas encore fait le point. Je prendrai le temps de m’y pencher d’ici peu. Le poids m’importe peu. Je me penche surtout sur les mensurations, car équilibrer ma silhouette me semble plus intéressant.

See U !!

Une réponse à “La chrono-nutrition #2”

  1. Delila 29 juillet 2017 à 22:34 #

    Your means foot pain end of day; corrinematzek.blog.fc2.com, explaining all in this post is
    in fact fastidious, all can effortlessly understand
    it, Thanks a lot.

Laisser une réponse

Les Paris de John Anthony |
Tout sur le dauphin à Sévérac |
Tournoi Entreprise - Phelma... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sport,santé et bien-être
| Saint Affrique Natation
| AA-Sport